Soin énergétique

Pierre BEYER

Bioénergie, géobiologie, enseignement

feuille de fougère

La lumière du ciel

Les RDVs Mémoires

Les RDVs Fruit de vie, durée une heure vingt / 70€. Travail sur les différentes mémoires afin de libérer des difficultés souvent chroniques. Les changements s'installent au courant des deux mois qui suivent. Souvent de grands pas sur le chemin.

Mémoire passée ou future, karma, vie parallèle, mémoire transgénérationnelle, lecture de vie, annales akashiques, autres dimensions, chemin de vie...

Toutes des questions auxquelles il est difficile de répondre.

J’ai perçu bon nombres de « petits films » lors de RDVs. Qu’elle est leur réalité ? Leur teneur ? Leur vérité ? Étaient-ce des projections personnelles ? émotionnelles ? mentales ? Une réalité de mémoires de vies passées ? d’un futur possible ? D’une vie parallèle ? Ou est-ce que ce sont des mémoires familiales ? Des créations de l’esprit ? Un mélange de tout cela ? Ou complètement autre chose ? Est-ce à moi ? à la personne ? Message d'un guide ?
Ai-je une réponse précise ? Non !
Des expériences... Oui !
Des expériences pour la plupart vécues lors des RDVs, des expériences que la vie à bien voulu que je vive.
J’ignore bien souvent ce qui se passe exactement pendant que cela se déroule. Je suis comme un spectateur qui observe la scène, ressent les personnages et entends une partie des dialogues.

Comment expliquer, par exemple, lors d’un rdv, cette scène que je perçois d’une petite fille, peut-être sept ans, huit ans qui pique-nique sur le bord de la mer avec sa famille. Ça ressemble à la plage, il y a du sable fin. Il fait chaud, un léger vent, d’autres enfants, l’air est humide. Une partie de mon intérieur cherche à comparer ces informations avec mes connaissances, la même ambiance, la même vibration une image des plages du nord que je connais se superpose un peu au paysage et me brouille un peu la vision.
C’est confus, la petite fille se sent seule, pas écoutée, pas entendue, j’ai mal au ventre, une angoisse apparaît. Elle attend quelque chose de ses parents, comme si c’était important ce jour-là. Rien. Le vide. Ses parents s’occupent de ses frères, je ressens l’amertume de sa maman, c’est désagréable. La petite menace ses parents de partir, se jeter dans un sable mouvant à côté. Je tourne la tête et perçois le sable mouvant, il est grand, très grand, d’un sombre profond, il est comme vivant !
Ses parents ne l’écoutent pas, ne l'entendent pas, j’ai la sensation d’entendre sa mère se murmurer, bon débarras. La petite s’en va, certaine de devoir écouter cette petite voix intérieure, se dirige vers le sable mouvant et s'y enfonce.
Je vois son visage au raz du sable rempli de désespoir, crier, hurler un dernier appel au secours, puis disparaitre en un instant... les parents se lèvent, courent, crient, mais trop tard. C'est la panique...
Ça coupe, plus de son, plus d’image, plus de sensation, plus rien. En un instant je me retrouve dans la pièce de RDV, avec la personne...
mais où étais-je ? Combien de temps suis-je parti ? J’en sais de rien..

La magie des feuilles

fougère dorée

Que dire de ce « voyage » ? j’ai la personne à côté de moi, qui a vécu la scène un peu en même temps, elle m’avoue les larmes au yeux qu’elle a toujours eu une peur bleue des sables mouvants, elle est énormément touchée. J'ai entrepris un travail avec ses guides pour libérer toutes ces charges et mémoires émotionnelles coincées.

D’où vient cette information ? Une vie passée ? Une mémoire familiale ? Je pourrais le vendre comme ça, mais cela me semble être juste un fragment de la réalité, une facette sur laquelle il peut être facile de se contenter, sans vraiment venir dans le présent de la difficulté actuelle.

En éclairant un peu le tableau et en prenant un peu de recul, j'ai vu une personne qui au moment d’écouter son « intérieur », meurt (symboliquement parlant), étouffé d’une certaine manière par son instabilité (sable mouvant). Cela a ouvert une grande porte sur sa difficulté à se stabiliser.
Qu’ai-je capté ? Une vie passée ? Ça pourrai ressembler. Une mémoire familiale ? Aussi... un bout des mémoires oniriques de la personne ? Pourquoi pas... une projection personnelle ? ça pourrait aussi.
Quelque fois c’est sûr, c'est précis, c'est une vie passée, d’autres fois une vie parallèle, etc...
Il arrive que l'information soit très claire, et d’autres fois, beaucoup de mémoires se chevauchent.

Ce dont je suis sûr, par expérience, c'est que cela apporte toujours une libération et un aide précieuse à la demande de la personne.

La libération des mémoires ouvre de nouveaux possibles. Des voies si je puis dire dans nos relations avec le monde physique. Il y a souvent besoin d’un temps, deux mois afin d’intégrer et manifester ces changements dans notre quotidien. Chez certaines personnes, cela peut être plus rapide.

La Porte sacrée

L'entrée de la salle